//Techniques de Construction
Techniques de Construction2018-06-06T11:30:51+00:00

Techniques de Construction
RT 2012 et BBC

Nous réalisons la construction de maison BBC (maison à très faible consommation d’énergie) dans le respect de la Réglementation Thermique 2012.

Actuellement c’est la RT 2012 qui s’applique, qu’est-ce que c’est ?
Cette procédure est une obligation : elle doit figurer à la demande de permis de construire.
La Règlementation Thermique 2012 est l’ensemble des règles de construction dont le but est d’optimiser le fonctionnement d’une habitation tant pour l’isolation que pour le chauffage : économies d’énergie.

Pour répondre à cette règlementation, plusieurs acteurs sont concernés :

  • L’architecte doit prendre en compte l’orientation du bâtiment, la dimension des ouvertures dans la conception de ses plans.
  • Le Bureau d’étude Thermique vérifie l’adéquation entre les plans, les matériaux et les matériels prévus, avec toutes leurs spécificités techniques (nature, épaisseur, puissance…. ). Il établit alors le ratio entre tous ces paramètres. Ratio qui doit répondre à cette norme. C’est la validation pour la construction.
  • L’entreprise construit avec tous ses corps d’état (maçonnerie, couverture isolation, cloisonnement-doublage, électricité, plomberie chauffage) en appliquant la réglementation établie.

Une fois la construction terminée, afin d’obtenir le certificat RT 2012, des essais en dépression sont faits par un bureau de certification.
Cela a pour but de vérifier que le bâtiment a bien été construit (isolation, étanchéité) selon les engagements pris lors du permis de construire.

On doit identifier plusieurs Provence. De la Provence du littoral à celle de la Camargue et du pays d’Arles, celle du pays aixois et celle de la haute-Provence ou du Lubéron. Chacune d’elle s’exprime par une architecture particulière issues des caractéristiques climatiques, géologiques, économiques, sociales et culturelles de l’endroit. Sans oublier la présence de l’eau, la facilité des accès et la sécurité. Comment comparer un mas des Alpilles à une bastide aixoise, une maison de pêcheur à une ferme du plateau de Valensole ? Ainsi, dans chacune de ces « régions dans la région », on découvre une typologie singulière. A la base, les habitations répondaient à un fonction bien définie : abriter des troupeaux de moutons ou loger de riches commerçants, entreposer des filets de pêche ou distiller de la lavande.
Parmi ces identités locales, le massif du Lubéron et ses vallées contient des exemples spécifiques d’une architecture rurale d’un grand intérêt. L’unité des villages, la qualité des paysages et le savoir faire des hommes a rendu une harmonie unique. Aujourd’hui, et depuis la deuxième moitié du XXième siècle, ces paysages jadis exclusivement paysans à l’exception de rares exemples de maisons de maîtres et de châteaux ont fait l’objet de l’assaut des constructeurs urbains.

Pour respecter le style provençal, un caractère hybride inspiré de l’architecture traditionnelle a prévalu dans le mode constructif, pas toujours avec bonheur.
Cependant, certaines entreprises de construction ou promoteurs s’évertuent à bien faire en se passionnant pour leur ouvrage. La sélection des personnels, le choix des matériaux et des techniques associées à la rigueur de la gestion garantissent alors un résultat conforme à la qualité des paysages qui vont recevoir leurs œuvres.
Elles ont su ainsi retrouver le caractère local tout en répondant aux contraintes de la modernité.
C’est le cas de « Demeures du Château » avec lesquelles j’ai eu le plaisir de collaborer en Lubéron.

Découvrez
nos réalisations

Contactez-nous par téléphone :

04 90 09 66 27

Contactez-nous par mail :

* champs obligatoires